Accueil / L'Armée Des Sports / RUGBY – Angleterre – France : 3 semaines pour préparer un crunch, ça fait un sacré petit-déjeuner

RUGBY – Angleterre – France : 3 semaines pour préparer un crunch, ça fait un sacré petit-déjeuner

Après l’épisode covid qui a mis le XV de France à l’arrêt pendant une dizaine de jours, l’heure est à la reprise d’un Tournoi des Six Nations où les Français sont toujours en lice pour le Grand Chelem. Ce samedi, les Bleus auront l’opportunité de s’imposer pour la première fois à Twickenham depuis 2005, qui même sans public reste le temple du rugby.


 

Alors qu’on a beaucoup parlé de lui pendant deux semaines, il était resté muet jusqu’à la conférence de presse de ce jeudi, annonçant la composition d’équipe face à l’Angleterre. Fabien Galthié, l’un des premiers cas positifs annoncés au sein du groupe France a plus parlé de bulle sanitaire que de rugby lors de celle-ci, restant droit dans ses bottes : « Tous nos agissements ont été dans le respect du protocole. Ils le sont toujours. Le protocole sanitaire nous protège mais le risque zéro n’existe pas.«  En réalité, l’expression bulle sanitaire est un terme générique qui ne veut rien dire. Oui, le sélectionneur a bien été voir son fils jouer le match espoirs Stade Français – Colomiers après la victoire face à l’Italie (10-50). Mais cette action était-elle en contradiction avec le protocole mis en place par la FFR ? Personne ne le sait et personne ne le saura.

Si l’ont revient au rugby, la France a été coupée dans son élan, après deux probantes victoires en Italie et en Irlande. Les Bleus qui devront batailler avec le Pays de Galles (trois victoires en trois matchs) s’ils veulent remporter un Tournoi qui les fuit depuis 2010. La victoire en Angleterre parait donc indispensable, mais plus que l’importance comptable de ce match, c’est une victoire dans un crunch qui est en jeu. D’autant que la défaite de l’équipe C des Bleus en prolongations lors de l’Autumn Nations Cup face aux XV de la Rose devrait animer les Français d’un esprit de revanche. Sur le terrain, l’équipe n’aura rien à voir. Sur les 23 présents en décembre, seuls deux sont titulaires ce samedi : Dulin et Jalibert.

Sinon, la composition du XV de France n’a rien de surprenante et se veut dans la continuité de celles des deux premières journées. On dénombre quatre changements chez les titulaires, dont deux malheureusement liés à des blessures. Gabin Villière, touché à la main, est out pour le reste du Tournoi et le précieux Bernard Le Roux s’est fait mal à l’entraînement cette semaine. Il pourrait faire son retour face aux Pays de Galles la semaine prochaine. En revanche, les Bleus peuvent compter sur les précieux retours de Vakatawa et Ntamack, revenus de blessure. Le premier sera associé à Gaël Fickou au centre quand le second devrait rentrer en deuxième mi-temps. En face, les Anglais sont critiqués et sont déjà hors course pour remporter la compétition après des défaites face à l’Écosse et le Pays de Galles. Une victoire ce samedi permettrait de soigner leur orgueil.

Malgré cette dynamique coupée par le covid, les Bleus sont toujours déterminés à remporter le Tournoi et cela passe par une victoire à Twickenham. En cas de succès, la France s’offrirait une finale face aux Pays de Galles, dans une semaine, et pourrait entrevoir ce trophée qu’ils n’ont plus gagné depuis 2010.

L'auteur : Antoine Judit

Jetez un coup d'oeil !

Said Hireche 12/01/2021

RUGBY – Le CA Brive plie mais ne rompt jamais : un classique encore et toujours valable cette saison

Comme chaque année le CA Brive est enterré trop vite, et comme chaque année les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *