Accueil / Actualités / MULTISPORT – Debout c’est Sportime : C1 mouvementée, départ de la Vuelta et du tennis pas jojo

MULTISPORT – Debout c’est Sportime : C1 mouvementée, départ de la Vuelta et du tennis pas jojo

Grand jour que ce mardi 20 octobre, un retour en fanfare de la plus belle des compétitions, deux grands tours et le début des World Series outre-atlantique. Des journées remplies comme celle-là on en redemande, enfin jusqu’à ce qu’il faille en écrire le résumé.


1. Football – Ligue des Champions

Paris Saint-Germain – Manchester United (1-2). Le remake des huitièmes 2019 occupait la tête d’affiche de ce mardi et les Parisiens ont (encore) déçu. Après une entame solide et concernée, Paris s’éteint et concède l’ouverture du score sur pénalty. Bruno Fernandes inscrit son 11 pénos sur les 16 buts qu’il a marqué pour les Red Devils. Au retour des vestiaires les hommes de Thomas Tuchel montrent plus de mordant mais ils ne font qu’aboyer. Pour autant cela aurait pu suffire avec le CSC d’Anthony Martial à la 55e mais non. Ce diable, rouge, de Rashford, à la 87e, vient punir une défense française trop attentiste d’une frappe limpide et croisée qui a dû donner une impression de déjà-vu déplaisante dans la capitale. Rashford marque autant que Mbappé au Parc sur les deux dernières saisons de LDC, ça va peut-être donner des idées aux qataris.

Rennes – Krasnodar (1-1). Pour sa première, le Stade Rennais a été convaincant face à l’équipe la moins forte qu’ils auront à affronter durant la phase de groupes. Malgré une volonté appuyée par les 5000 supporters présents au Roazhon Park, les hommes de Julien Stéphan ne repartent qu’avec un seul point. C’est déjà mieux qu’une certaine campagne d’une certaine autre équipe française il y a quelques années. Après et même avant avoir ouvert le score par l’intermédiaire de Serhou Guirassy sur pénalty, Rennes a buté sur un phénomène, Matvey Safonov. Le portier russe a assuré la protection de ses cages de la même manière qu’une araignée noire protège sa toile. Grâce à leur dernier rempart, les joueurs de Krasnodar sont restés sereins et ont égalisé grâce à une frappe soudaine seulement trois minutes après l’ouverture du score.

Lazio Rome – BVB Dortumnd (3-1). Ce groupe est un sacré bourbier et a sorti sa première attrape à l’encontre de Dortmund. Dès la 8ème minute, Ciro Immobile ouvre le score et le piège se referme un quart d’heure plus tard. Hitz an own goal, pas jolie celle-là mais elle me brûlait les lèvres. Le gardien suisse, auteur d’une sortie hasardeuse envoie le ballon dans ses propres cages sur un corner. Ensuite, le piège était soporifique, il faisait s’assoupir le Borussia. Cela ne fonctionnera que jusqu’à la 71e minute, lorsque qu’Erling Haaland finit une action d’une manière puissante et c’est un euphémisme que de dire ça. Le piège devait passer au plan suivant, le plan Akpa-Akpro. Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’ancien toulousain qui jouait en Serie B l’année dernière conclu un travail collectif initié par une passe magnifique de Luis Alberto. Il conclut le travail de toute son équipe et referme définitivement le piège sur les hommes de Lucien Favre.

FC Barcelone – Ferencvaros (5-1). Un retour historique pour le club hongrois qui ne fera pas que de la figuration malgré le score sans appel. La marche était tout simplement trop haute. Pourtant la formation championne de Hongrie a eu des occasions, un but refusé pour hors-jeu très vite dans le match suivi d’une contre-attaque qui voit le ballon s’écrasait sur le poteau gauche de Neto. À partir de ces deux actions manquées le Barça a enclenché la seconde et cela aura suffit. À noter, Ousmane Dembelé auteur d’une passe décisive et d’un but en une trentaine de minutes. Griezmann n’a de son côté pas joué.

Dynamo Kiev – Juventus (0-2). CR7 absent, les Rossoneri comptaient sur une attaque des plus surprenante. Morata associé à Kulusevski, inattendu mais pourquoi pas. Chiellini rate une dinguerie à la 14ème minute, sort sur blessure à la 17ème, ok. Le match n’est pas donné aux joueurs de la Juve mais pour son retour en Ligue des Champions avec son ancien amour turinois, Alvaro Morata n’a pas raté son cadeau de comeback avec un doublé pour permettre aux siens de repartir d’Ukraine avec la victoire. Ils ne donnent pas confiance la bande à Pirlo. Mais ça passe.

Chelsea – Séville (0-0). L’affiche était belle, le match pourri…
Zénit – Club Bruges (1-2)
RB Leipzig – Istanbul BB (2-0)

2. Cyclisme

Giro
Jan Tratnik, son nom ne vous rappelle rien ? Et bien qu’à cela ne tienne, le slovène, encore un, a réussi un gros coup à San Daniele del Friuli. Il remporte sa première étape dans un grand tour. Joao Almeida conserve le maillot rose et a même augmenté son avance sur Wilco Kelderman (0’17 »). Arnaud Démarre conserve lui le maillot mauve avec une avance certaine sur Peter Sagan.

Vuelta
Pour sa première étape elle n’a pas été clémente cette Vuelta, surtout à cause de l’équipe néerlandaise Jumbo-Visma. En jaune et noir, les coéquipiers de Primoz Roglic, tenant du titre en Espagne, ont annoncé leurs ambitions. Le Slovène, vainqueur de la première étape sera le premier maillot rouge de cette édition. Côté français c’est la débâcle, Gaudu et surtout Pinot sont à des années-lumières de la tête de la course. Quant à lui, Guillaume Martin a été distancé mais lui aperçoit les leaders. Il a quand même besoin de bonnes lunettes.

3. Tennis

Ostrava – WTA Premier
Là, on a du programme qui a de la gueule ! Kudermetova se tapait Vekic et l’a rafalée 6-2 6-4. Rybakina partait favorite face à Kasatkina et pourtant ce n’est pas la kina qu’on pensait qui l’a emporté, la qualifiée russe, 75ème joueuse mondiale s’offre la 19ème et out Ryba (6-2 3-6 6-3). En bref, Brady a souffert contre Dayana Yastremska mais passe au prochain tour (3-6 7-6 6-1). Pour les autres, ce sont des 2 sets secs ou pas. Muchova 1 et 1 contre Zhang, Gauff plus difficilement 7-5 6-4 face à Siniakova et pour finir Jabeur cale 6-2 6-2 à Stycrova.

Anvers – ATP 250
Corentin Moutet et Richard Gasquet se sont faits éliminer au premier tour. La Fédération Française de la Lose était là hier… Le premier a perdu face au sud-africain Harris (7-5 6-2) et le second s’est incliné en montrant les dents face à la tête de série numéro huit, l’Australien Alex De Minaur (3-6 7-6 6-3). Pour les autres à se qualifier, ce n’est pas sexy mais bon… Evans sera là, Norrie, Giron, Andujar et Bergs aussi, voilà.

Cologne 2 – ATP 250
Pierre-Hugues Herbert passe en huitièmes de finale et plus que quatre matchs avant le titre ! On fait le décompte. Il s’est défait au premier tour de l’Américain Tennys Sandgren (6-3 3-6 6-3). Mon vieil oncle aurait fait une remarque sur le prénom du vaincu mais je vous l’épargne. Un peu plus séduisant les concurrents cette fois avec Sinner, Davidovich Fokina, Otte et Millman.

4. Top Chrono

MLB, World Series – Les Los Angeles Dodgers remportent le premier match des World Series face aux Rays de Tampa Bay (8-3). Les californiens ont vite mené 8-1 dès la sixième manche.

Basket, Ligue des Champions – La JDA Dijon remporte son premier match en Ligue des Champions. L’équipe française, après prolongation s’est défait de Keravnos, le fameux club de Nicosie (91-79).

Football – Bruno Martini, célèbre gardien de l’équipe de France et du championnat français (MHSC surtout), est décédé à l’âge de 58ans.

C’est tout… pour le moment ! Rendez-vous demain pour débriefer la deuxième partie de la Ligue des Champions tous ensemble. Soyez patient, on revient après la pub.

L'auteur : Louis Preuvot

Jetez un coup d'oeil !

Robert Lewandowski POTY

BALLON D’OR – Robert Lewandowski : Et si… le Ballon d’Or 2020 n’avait pas été annulé ?

La cérémonie de remise du Ballon d’Or arrive à grands pas. Pendant que chez France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *