Accueil / Actualités / MULTISPORT – À table c’est Sportime : ballon rond, Racingmen, et demi-finales d’ATP pour vous servir

MULTISPORT – À table c’est Sportime : ballon rond, Racingmen, et demi-finales d’ATP pour vous servir

Ma que bueno ! Qu’on l’attendait cette journée folle. Des matchs en veux-tu en voilà. Le bal des leaders, une flopée de buts, une finale de Coupe d’Europe de rugby, des demi-finales de tennis… Hier c’était le début du couvre-feu, heureusement que le sport nous a tenu en haleine durant toute la soirée. N’attendons plus, on ouvre les hostilités. 

1. Football 

Ligue 1 :
Reims – Lorient (1-3) Menés à la mi-temps, les Merlus signent leur premier succès de la saison à l’extérieur. Reims a perdu le fil après la pause avec 3 buts encaissés d’Hamel, Wissa et Moffi, et 2 expulsions (Cassama, Donis). Lorient respire au classement et Reims s’enfonce, sans la moindre victoire en 7 journées.
Marseille – Bordeaux (3-1) Avant son retour en Ligue des champions, l’OM décroche sa première victoire à domicile de la saison en L1. Appliqués et efficaces, les Phocéens ont logiquement dominé Bordeaux en frappant par Thauvin, Amavi et Pablo, buteur contre son camp et qui nous enlève un doublé de Jordan la pépite. Le club marseillais grimpe provisoirement à la 5e place.

Premier League :
Everton – Liverpool (2-2) Il ne fallait pas arriver en retard au Goodison Park. Un derby de la Mersey haut en couleur. Sadio Mané a ouvert la marque pour les Reds dès la 3ème minute. 8 minutes plus tard, Pickford se la joue Anthony Lopes sur Van Dijk, résultat des courses 7 à 8 mois d’absence pour Virgil et juste après sa sortie Michael Keane qui n’était pas loin vient transformer la passe de James Rodriguez pour égaliser pour les Toffees. Résultat nul à la pause. Retour en piste : les protagonistes n’ont pas proposé grand chose jusqu’à la 72ème avec ce but de Mo Salah. L’égyptien prenait provisoirement la tête du top buteur du championnat. Dominic pas content ! Calvert-Lewin, vexé de se faire rattraper en haut du tableau, a ajouté un 7ème but à son compteur pour faire recoller la formation d’Ancelotti à 2-2. Puis le fameux Richarlison. Le brésilien confirme son statut ! Pas celui de buteur, mais d’assassin. Son 22ème carton rouge en Premier League après sa mise à mort sur Thiago Alacantara. Ça se complique pour les petits bleus. 92ème, Mané à la passe, Henderson à la frappe, Pickford absent, ça fait but. Une joie de courte durée… intervention de la VAR… refusé pour un hors-jeu du coude invisible à l’oeil nu. Un refus grotesque bien que la règle soit la même pour tous. Les Toffees s’en sortent très bien en prenant le nul aux joueurs de Jurgen Klopp. Un petit point qui leur permet de conserver la première place du championnat. 

Chelsea – Southampton (3-3) Encore un faux pas pour les Blues avec ce nul alors qu’ils ont mené à deux reprises. Deux buts de Werner, Ings redonne de l’espoir à Southampton, l’erreur de Kepa profite à Adams, Kai Havertz remet Chelsea dans la course. Ça fait 3-2. Mais ça ne suffira pas. Moment de flottement dans la défense de la bande à Lampard, ça fait filoche pour Vestergaard. Le danois qui n’avait marqué qu’un petit but l’an dernier contre Manchester United, confirme qu’il est toujours au rendez-vous dans les grands matchs. Dominants et supérieurs, la formation a encore étalé ses lacunes défensive. Les voilà qui patinent à la 6ème du classement général. Une attaque qui ressemble au haut du corps de Booba, la défense aux cannes de serin de B2O.
Manchester City – Arsenal (1-0) Au terme d’un match pauvre, surtout après la reprise, Manchester City se fait du bien et lance peut-être sa saison grâce à un but de Raheem Sterling. Décevants, les Londoniens de Bukayo Saka, le meilleur sur la pelouse, confirment leurs difficultés face aux équipes du haut de tableau.
Newcastle – Manchester United (1-4) Il a fallu toute une rencontre à Manchester United pour convertir ses nombreuses occasions. Les Mancuniens ont mis 3 buts en dix minutes. La vista de Mata et Fernandes n’est pas étrangère à ce succès mérité. Solskjaer obtient un peu de sursis.

Liga :
Celta Vigo – Atlético Madrid (0-2) Los Colchoneros retrouvent le chemin de la victoire en Championnat grâce à deux buts marqués par Suarez dès l’entame et Carrasco en toute fin de rencontre. Fébriles défensivement, les Madrilènes devront montrer un autre visage pour leur déplacement mercredi en Ligue des champions chez le Bayern Munich. S’ils ne veulent pas se prendre le même tarifs que les derniers espagnols qui se sont mis sur la route des bavarois.
Real Madrid – Cadiz (0-1) Surprise à Madrid où le promu Cadix fait chuter le Real. Dominateurs en première période, les Andalous ont été récompensés par un but de Lozano. Malgré 4 changements de Zidane à la pause, le Real n’a pas su renverser la tendance. Malheureux Benzema trouve la barre. Cadix rejoint Madrid en tête de la Liga et fait partie des 4 équipes à 10 points.
Getafe – Barcelone (1-0) Maladroit et incapable d’imposer son rythme dans cette rencontre, Barcelone s’incline pour la première fois de la saison face à une équipe de Getafe sérieuse défensivement qui s’impose grâce à un penalty de Mata, Jaime, pas celui de ManU. Le Barça (9e) ne profite pas de la défaite du Real Madrid tandis que Getafe est 2e.
Grenade – Séville (1-0).

Serie A :
Naples – Atalanta (4-1) Plusieurs classes au-dessus de l’Atalanta en première période, le Napoli a torpillé le leader de Serie A avec un doublé de Lozano et des buts de Politano et Osimhen. Le nigérian ouvre son compteur pour la saison et montre qu’il s’est parfaitement intégré à un collectif qui parait monstrueux. Un sursaut d’orgueil a permis à la Dea de réduire l’écart grâce à Lammers en seconde période. Mais c’était déjà trop tard.
Inter – Milan (1-2) Pour la première fois depuis le 31 janvier 2016, l’AC Milan s’adjuge le derby face à l’Inter en Serie A et prend seul la tête du classement avec un parfait bilan de 4 succès. 9 buts marqués, un seul encaissé c’est solide chez les Rossoneri. Ibrahimovic s’est illustré avec un doublé au cours d’une première période animée, même s’il avait raté un penalty. Le Milan a résisté lors d’un 2e acte haché.
Sampdoria – Lazio (3-0) Une équipe romaine diminuée et handicapée par l’absence de ses meilleurs joueurs. C’est une déculottée qu’ils prennent par les joueurs de la Samp’. 
Crotone – Juventus (1-1) Largement remaniés en vue de leur match de Ligue des champions mardi à Kiev, puis réduits à dix suite à l’expulsion de Federico Chiesa, les Bianconeri ont bien cru arracher la victoire grâce à Alvaro Morata mais la VAR a refusé le but et offert à Crotone son premier point dans l’élite cette saison. Une Juve qui ne va peut-être pas finir championne cette année ! Enfin, on ne sait jamais, ils gagnent des matchs sans même les jouer quand même.

Bundesliga :
Hoffenheim – Dormund (0-1) Avant son déplacement à Rome contre la Lazio en Ligue des champions mardi, le Borussia Dortmund, poussif, a fait la différence grâce à ses remplaçants. Erling Haaland, sorti du banc, a offert le but de la victoire à l’autre joker Marco Reus, auteur de son premier but en Bundesliga cette saison. On le concède les jokers ont des gueules de titulaires mais c’est ça la gestion des stars.
Arminia – Bayern Munich (1-4) Le Bayern Munich remporte sa première victoire à l’extérieur en Bundesliga cette saison avec contrôle. Lewandowski a inscrit un sixième but en deux matches. Müller s’est offert un doublé. Tolisso a laissé ses coéquipiers à 10. Munich chasse le leader, Leipzig.
Augsburg – Leipzig (0-2) Ils continuent sur leur rythme de croisière et restent leaders. Jolie victoire à l’extérieur pour les jeunots du RBL.
Fribourg – Werder Brême (1-1)
Hertha Berlin – Stuttgart (0-2)
Mayence – Bayer Leverkusen (0-1)
M’Gladbach – Wolfsburg (1-1)

2. Rugby 

Coupe d’Europe, Finale 
Exeter – Racing 92 (31-27) Exeter s’impose face au Racing 92 et remporte la Champions Cup. Les Franciliens ont tout donné jusqu’au bout pour revenir mais les erreurs commises plus tôt dans la rencontre ont coûté cher et ont profité aux Anglais pour décrocher le titre européen. Les français et les finales ne font pas bon ménage en ce moment. Bienvenus dans la Fédération Française de la Lose.

Top 14
Brive – Toulouse (36-16) Le Stade toulousain s’impose largement sur la pelouse des Brivistes. cinq essais contre un pour les hommes d’Ugo Mola. Une victoire à cinq points. Des Corréziens trop maladroits face à une défense des rouge et noir efficace. La ville rose conforte sa première place avec ce quatrième succès d’affilée. 
La Rochelle – Castres (62-3) Une boucherie ! La Rochelle ne fait qu’une bouchée de Castres après une rencontre à sens unique. Les Maritimes ont profité de leur ultra-domination en mêlée fermée pour prendre le large en première période avant de gérer en seconde avec le bonus offensif à la clé.
Montpellier – Agen (42-13) Les Montpellierains s’imposent avec le bonus face à une équipe d’Agen vaillante mais indisciplinée, en dessous de son adversaire. Les Cistes ont été plus tranchants, puissants et inspirés à l’image de Reinach auteur d’un doublé grâce à des pénalités vite jouées.
Pau – Bordeaux-Bègles (29-24) Au terme d’un match haché, marqué par les quatre cartons jaunes et le rouge de Votu, c’est Pau qui sort vainqueur de ce duel de tranchées. Les offensives ont été rares. Bordeaux, qui avait très bien démarré, peut sortir frustré de cette rencontre.

3. Tennis – ATP, demi-finales

Saint-Pétersbourg, ATP 500
De belles affiches au tableau d’hier. Un Russe, Rublev, contre un Canadien, Shapovalov. Des belles chevelures blondes, un match en 3 sets, et une victoire pour Andrey 4-6, 6-3, 6-4 qui s’offre le duel de la NextGen. À côté, un autre grand bébé du pays à la feuille d’érable. Son nom : Raonic. Ses frappasses n’ont pas suffies pour détruire Coric (6-1, 1-6, 4-6). 

Cologne, ATP 250
Bientôt la finale ! On en arrive à bout ! A l’occasion des demi-finales, Zverev s’est défait de Davidovich Fokina. 7-5, 7-6 et ça part pour une finale pour l’Allemand aux cheveux longs. Il était question de tignasses hier dis donc. Il aura fallu 3 sets pour que le Canadien Felix Auger Aliassime en vienne à bout de l’Espagnol Bautista, Bautista Agut pour les intimes (6-3, 1-6, 7-6) et un ticket pour le dernier tour. 

Sardaigne, ATP 250
Heureusement que c’était l’avant-dernière journée. On n’en veut plus de ce tournoi sarde. Allez, ça part sur un Musetti – Djere. Pas très sexy de prime abord et à la fin c’est dommage pour la pépite nerazurri. Abandon de l’italien dans le 3ème set (6-2, 2-6, 1-4). Pas de premier titre en vue pour le gamin de 18 berges. Il faudra attendre encore un peu pour le voir soulever le premier trophée sur le circuit ATP. Son compatriote Cecchinato se coltinait Petrovic. Le match n’a pas eu lieu. En l’occurence, ça passe pour lui et il file tout droit en finale (6-1, 6-0).

4. Top Chrono 

Giro – La victoire d’étape revient à Filippo Ganna (INEOS Grenadiers), qui décroche son troisième bouquet sur ce Giro.

VTT, Championnats d’Europe – Pauline Ferrand-Prévôt sacrée en cross-country en Suisse, une semaine après son titre de championne du monde. 

Coronavirus, Bleues – Corinne Diacre positive à l’autre virus. La sélectionneuse de l’équipe de France féminine sera absente du rassemblement des Bleues. 

Semi-marathon, Mondiaux (F) – La kényane Peres Jepchirchir a amélioré son propre record du monde de semi-marathon en 1h4’16’’ à Gydnia, en Pologne. 

Semi-marathon, Mondiaux (H) – On attendait l’ougandais Joshua Cheptegei (4e) mais c’est son compatriote Jacob Kimplimo qui a remporté l’épreuve en 58’46’’. Le Français Morhad Amdouni a terminé 8e. 

Rallye, Championnat de France – Coronavirus oblige, le préfet a pris la décision d’annuler l’avant dernière manche du Championnat, le Critérium des Cévennes.

Moto, GP d’Aragon – Après avoir été évacué sur civière à la suite d’une grosse chute aux essais libres, Fabio Quartararo décroche la pôle position aux qualifications. 

MLB – On en parlait hier et ça rejouait aujourd’hui. La beauté du baseball et Tampa Bay va pouvoir en profiter au tour suivant. Les Rays ont torché une nouvelle fois Houston pour prendre la série 4-3 et 4-2 dans la rencontre. Los Angeles est encore en vie et se permet d’aller en game 7 contre Atlanta après leur victoire 3-1. Le suspense est à son paroxysme. Vivement le dénouement.

Le parchemin est arrivé à son terme. On vous lâche maintenant. Au moins vous ne pourrez pas dire que vous n’êtes pas briefés. Allez, c’est parti pour frimer devant vos potes en soirée maintenant que vous vous y connaissez. Sportime ALV-ALM.

L'auteur : Hugo Bouqueau

Etudiant en science politique, apprenti journaliste, s'inspirant des brillantes analyses de Ricco Blanco de la Plata ( cf Eric Blanc ). Sportime alimente votre molécule du plaisir, et je vous fais prendre votre pied. Faut pas voir petit, il faut voir juste.

Jetez un coup d'oeil !

Robert Lewandowski POTY

BALLON D’OR – Robert Lewandowski : Et si… le Ballon d’Or 2020 n’avait pas été annulé ?

La cérémonie de remise du Ballon d’Or arrive à grands pas. Pendant que chez France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *