Accueil / A Suivre / MMA – Blachowicz-Adesanya à l’UFC 259 : The Last Stylebender monte chercher une nouvelle ceinture

MMA – Blachowicz-Adesanya à l’UFC 259 : The Last Stylebender monte chercher une nouvelle ceinture

Source image : Youtube

Chez Sportime, vous le savez quand ça parle sport de combat c’est avec HugZer. Et aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, nous allons parler MMA, plus particulièrement UFC 259 et encore plus précisément du Main Event de la carte qui oppose le massif polonais Jan Blachowicz à l’aérien Israël Adesanya. Un combat qui s’annonce détonnant !


C’est un véritable évènement qui s’apprête à se dérouler en ce samedi 6 mars à Las Vegas. Le récent nouveau champion de la catégorie light heavyweight Jan Blachowicz (27 – 8 / 1m88 / 38 ans) va défendre pour la première fois son titre obtenu lors de l’UFC 253 au nez et à la barbe de Dominick Reyes. Et pour une première défense, quel défi ! En face, c’est rien d’autre que le champion incontesté de la catégorie middleweight Israel Adesanya (20 – 0 / 1m93 / 31 ans) qui arrive. Après avoir nettoyé sa catégorie de prédilection, The Last Stylebender a décidé de voir d’autres horizons et de monter en poids afin de relever toujours plus de challenge ! Le combat peut permettre à Izy de devenir le sixième combattant de l’histoire de l’UFC à détenir deux titres simultanés dans deux catégories différentes. Pour Blachowicz, l’enjeu est certes moins important mais il devra néanmoins défendre sa ceinture pour la première fois face à un adversaire plus que redoutable et tenter d’asseoir sa supériorité sur la catégorie light heavyweight !

Ce choc de titans est une véritable opposition de style entre deux combattants bien différents. Jan Blachowicz est un combattant plutôt complet qui allie un striking plus qu’honorable à une ceinture noire de Jiu Jitsu Brésilien. À côté, il est également très puissant ce qui sera probablement son plus gros atout face à Ade. Sa palette de coups est moins élaborée que celle de son adversaire, pourtant il pourra s’appuyer sur son « polish hammer » connu de ses malheureux adversaires. Un conseil, ne venez pas vous le manger, parce qu’il peut assommer n’importe qui, n’importe quand et n’importe où ! Les kicks et plus particulièrement les middle kicks seront à n’en pas douter de sortie ce samedi tant ils sont dévastateurs. Demandez à Reyes, ses côtes s’en souviennent encore ! Les phases de clinchs servent aussi bien à Blachowicz qui lâche souvent en toute discrétion des coups de coudes bien énervés qui font vaciller l’adversaire et aux sorties de ces phases il aime faire faire parler la foudre alors que son adversaire est encore à mi-distance du polonais. Un coucou à Luke Rockhold ! Blachowicz le sait pour s’imposer à l’UFC Apex ce samedi, il devra emmener Adesanya au sol et l’y maintenir. Les deux combattants auront une importante différence de poids lors du combat, qui s’explique par le fait que le polonais soit obligé de cutter (perdre du poids) pour passer en dessous des 93 kg le jour de la pesée, soit 36 heures avant le combat. Tandis qu’Adesanya, qui monte de catégorie a fait comprendre qu’il n’avait pris que quelques kilos et devrait être aux alentours des 92 le jour J. Ce différentiel de poids est un avantage de puissance et de dominance au sol non-négligeable pour le bagarreur de l’outre-Oder.

Malgré tout ça, comment ne pas mettre Israel Adesanya en tant que favori ! La stratégie du Nigérian d’origine est de rester assez « léger » pour être le plus mobile possible comme à son habitude. Le roi du trashtalking s’est permis de manger sa meilleure pizza à la pesée et a toujours l’air aussi serein avant ses combats. Ce n’est un secret pour personne, l’art du déplacement est la clé de voûte d’un game plan basé sur un striking d’exception qui lui-même jouit d’un kicking game jamais ou très peu vu à l’UFC. Il fallait s’accrocher pour tout comprendre, mais ce que vous avez à savoir, c’est qu’Ade est un des meilleurs striker de tous les temps, voire le meilleur. Ses techniques de poings, de coudes et de genoux font rêver tous les aficionados de striking et laisse pantois ses détracteurs ! Cependant, le kiwi a une maitrise parfaite dans l’art du pied poing et pour ne rien arranger au calvaire de ses adversaires, après sa victoire face à Costa lors de l’UFC 253, il a décidé de se consacrer au perfectionnement des techniques de sol et a même obtenu sa ceinture violette de Jiu Jitsu Brésilien. Donnée des mains d’André Galvão, une « simple » légende du JJB. Pour l’anecdote, le gars est juste 15 fois champion du monde de la discipline. Izy a même déclaré qu’il souhaitait pratiquer plus de sols dans ses combats à venir, et même de soumettre ses concurrents.

Ce combat va achever une soirée qui promet de nous faire rêver, la carte est IN-CRO-YABLE ! Pour l’issue du Main Event, plusieurs scénarios possibles, comme toujours. Rien n’est joué à l’avance dans le sport et encore plus dans ceux de combat. La conclusion la plus probable est une victoire par décision unanime du Stylebender. Un peu le prono classique d’un combat d’Adesanya. Dans l’idée, il va se contenter de maîtriser un Jan Blachowicz envieux de bien faire, mais débordé par les assauts d’un Israel vif et précis.

L'auteur : Hugo Bernardin

Jetez un coup d'oeil !

Robert Lewandowski POTY

BALLON D’OR – Robert Lewandowski : Et si… le Ballon d’Or 2020 n’avait pas été annulé ?

La cérémonie de remise du Ballon d’Or arrive à grands pas. Pendant que chez France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *