Accueil / A Suivre / FOOTBALL – Les pronos de la rédac pour la Ligue des Champions : ici pas de PSG, pas de City… ça s’emballe !

FOOTBALL – Les pronos de la rédac pour la Ligue des Champions : ici pas de PSG, pas de City… ça s’emballe !

L’année dernière Hugo avait réussi l’exploit de vous dire avant tout le monde que Chelsea allait soulever la Coupe aux Grandes Oreilles. Cette année encore le bon pronostic est dans ces lignes ! Qui dans la rédaction aura vu juste cette fois-ci ?


Thomas – Manchester United

Les doutes nous assaillent ! Qui gagnera cette foutue Ligue des Champions ? Avant même de m’installer pour écrire ces lignes, je ne savais pas encore qui j’allais poser comme favori de la compèt. La saison dernière mon pari ambitieux de voir l’Inter soulever la Coupe aux Grandes Oreilles n’a pas payé. J’ai encore failli perdre tout sens commun après le début de saison en furie de Vinicius et KB9. Mais cette fois-ci, soyons visionnaires ! Croyez-le ou non, cette édition 2021-2022 retombera dans les mimines du grand Manchester… United ! Avant la signature de CR7, l’idée ne m’aurait même pas effleuré l’esprit et pourtant tout semble limpide aujourd’hui. Un fond de jeu bancal mais du talent à tire-larigot : Bruno Fernandes, la Pioche, Sancho, Varane, Shaw, Rashford, Greenwood, LINGARD !? Trop de choses pour ne pas croire en la belle épopée des Red Devils et de leur Messie à eux. Cristiano va retrouver ses talents de tireur de coup franc, mettre des frappasses de 40 mètres et le flashback en 2008 va arriver dans les stades d’Europe et sur nos écrans de télévision. Ou sinon, il va juste pousser la balle au fond des filets après un arrêt mal dégagé du gardien et on sera ravi aussi !

La défense a passé un cap et avec l’ajout de ces stars, comment les arrêter ? Cette année, l’expérience des grandes compétitions du maître de la Ligue des Champions, de Varane, même de Pogba et les changements tactiques farfelus de Solskjær seront la combinaison gagnante. ManU n’est pas forcément la vraie favorite sur le papier (et encore) mais tout porte à croire que le football est un beau sport et qu’une armada branlante peut faire tomber des machines de guerre, des effectifs bien huilés ou des surprenants mastodontes en rédemption. Old Trafford, le Théâtre des Rêves, va briller à nouveau.

Hugo – Chelsea (encore)

Qui de mieux pour prédire un vainqueur de Ligue des Champions que le tenant du titre chez Sportime ? Rappelez-vous lorsque j’ai pronostiqué Chelsea vainqueur l’an dernier. J’ose croire que Benoît Paire m’aurait balancé un « la chaaaaatte » bien placé, mais je reviens avec l’ultime conviction que les Blues vont nous régaler et nous claquer leur petit doublé. Une troisième coupe pour les hommes du grand Tuchel est-elle possible ? Laissez-moi y croire ! Ne me blâmez pas ! Après un début de saison plutôt canon sur le papier en Premier League et un retour tonitruant de l’attaquant belge Romelu Lukaku, les Blues devraient retrouver la superbe qui nous a tant sublimée au cours de la précédente édition. Ajoutez à cela qu’il faudrait un miracle pour qu’ils ne sortent pas du groupe H composé de la Juventus, Malmo et du Zenith.

Si les super-teams comme le PSG ou Manchester City sont de grandes concurrentes au titre, l’histoire a prouvé plus d’une fois que les petites écuries ou les outsiders ont toujours une petite carte entre leurs mains. Ce n’est un secret pour personne, Chelsea ne manque pas de moyens ! Merci Abramovich ! Cependant, les voir soulever la coupe aux grandes oreilles pour la deuxième année consécutive permettrait de mettre un coup de projecteur sur un collectif aux dépens d’une équipe construite autour d’une kyrielle de superstars.

Petite précision mais qui vaut sont pesant de cacahuètes : le public sera de retour en tribune pour cette édition 2021-2022. Les errements à domicile de certains clubs au cours de la période Covid-19 ne devraient plus être de la partie tant les supporters pèsent sur une majorité des clubs de C1. Fini les énormes surprises, cette année le football nous attend, alors régalons-nous comme tous les ans, mais surtout, remportons une nouvelle fois ce pari plus qu’ambitieux.

Clément – Manchester United

Souvenez-vous du printemps 2008. Manchester United trône sur le royaume d’Angleterre et profite d’une glissade légendaire de John Terry pour conquérir l’Europe face à Chelsea. 13 ans plus tard, United semble à nouveau faire peur. Varane, Sancho et Ronaldo sont venus renforcer une équipe déséquilibrée et souvent incapable d’achever son adversaire ces dernières saisons. En rempilant Paul Pogba pour une année supplémentaire, les Red Devils ont plus d’armes, partout. Derrière, de Gea s’est remis les gants à l’endroit et peut compter sur des défenseurs étoilés. Luke Shaw et Harry Maguire ont passé un cap à l’Euro-Covid, Varane est déjà leader, et Wan-Bissaka est attendu comme l’un des meilleurs latéraux du royaume. Pas de révolution au milieu, Ole Gunnar Solskjær a gardé ses forces vives et ses meilleurs passeurs pour envoyer sur orbite une attaque démoniaque. Ce Manchester United a de la gueule, une profondeur d’effectif et semble avoir un vrai cap. Si CR7 a évidemment déclaré qu’il ne revenait pas pour regarder les briques de la ville, la machine rouge pourrait faire des ravages si elle se (re)met à l’heure Fergusonienne.

AntoineBorussia Dortmund

Qui pour remporter cette nouvelle édition de la C1 ? Tout d’abord, regardons dans le rétro les finalistes des quatre dernières finales de la compétition : Real Madrid, Tottenham, Paris, Bayern Munich, Manchester City, Chelsea et Liverpool (deux fois). Quoi qu’on en dise, la Ligue des Champions est, et reste, une compétition très ouverte. Et si cette année ce sont les Dortmund de Haaland, l’Atlético de Simeone ou le United de CR7 qui se hissent jusqu’en finale ? Tout est possible.

Cependant, quand vient l’heure de désigner un favori, deux noms sortent du chapeau : Manchester City et le PSG. Les plus riches en sommes, mais sûrement les mieux armés, du moins sur le papier. Deux équipes qui ont respectivement perdu lors des deux dernières finales. Le hasard a même mis ces deux clubs dans la même poule, presque comme un symbole. La facilité pourrait nous faire croire que l’un des deux ultras-riches aille au bout cette année, mais l’affaire semble bien plus compliquée que cela.

En effet, pendant que City sera trop occupée à aller chercher un nouveau titre en Premier League, et que le PSG aura du mal à gérer son équilibre défensif, une équipe va faire son chemin, presque dans l’ombre. En profitant d’une poule plus qu’abordable qu’ils pourront terminer à la première place, le Borussia Dortmund va arriver en quarts presque sans forcer. Grâce à un Haaland monstrueux, les Allemands iront au bout, et remporteront la deuxième C1 de leur histoire.

Nicolas – Manchester United

La Ligue des Champions est enfin de retour dès cette semaine pour faire rêver les accros du ballon rond. Et enfin, la compétition se relocalise dans les stades pour les supporters, qui vont assurément redonner une saveur pleine et entière au football qui était jusqu’ici amputé de ses plus fervents acteurs.

Et comme d’habitude, la magie de la Coupe aux Grandes Oreilles devrait bien s’opérer, ne laissant que le ballon rond comme unique décisionnaire du futur champion. Bien sûr, pour être plus réaliste, Paris et Manchester City semblent prédestinés à aller au bout. Eux qui ont tous deux respectivement échoué à la dernière marche avant le Graal dans les deux dernières éditions. La coupe se rapproche pour les deux clubs-état aux effectifs constellés d’étoiles, dans une compétition qui varie désormais ses finalistes tous les ans depuis 2019. Et c’est bien pour ça qu’on l’aime tant cette compétition, parce qu’elle est garante de ces grands soirs où les favoris chutent.

Mais cette année, après un mercato complètement fou qui après Messi au PSG, a finalement, dans ses derniers retranchements laissé CR7 retrouver Old Trafford. Et ça tombe plutôt bien, puisque c’est effectivement Manchester United que je vois tirer son épingle du jeu durant cette édition. Équipe très complète, d’un Cristiano qui sera investi d’une mission européenne pour son retour à la maison. Le onze type est incroyable, n’ayant peu ou pas de faiblesses. Il faudra gérer avec des doublures un peu légères en défense, et donc possiblement faire des choix en matière d’objectifs saisonniers, mais cela peut attendre le milieu d’hiver…. Rien ne presse donc. Si l’on revient sur l’effectif, au milieu et devant, ce groupe est monstrueux, avec pour le coup une profondeur d’effectif absolument terrifiante. Pogba est en transe depuis la reprise, Bruno fait du Bruno, et devant c’est chirurgical face au but. Comptez en plus sur une antre en fusion à domicile, et tout devient possible ! Solskjær devra bien sûr faire preuve d’adaptabilité pour mener son groupe dans un enchaînement Premier League-LDC toujours très compliqué à gérer, mais il en est largement capable. L’année des Red Devils pour moi !

L'auteur : La rédac'

Jetez un coup d'oeil !

Robert Lewandowski POTY

BALLON D’OR – Robert Lewandowski : Et si… le Ballon d’Or 2020 n’avait pas été annulé ?

La cérémonie de remise du Ballon d’Or arrive à grands pas. Pendant que chez France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *