Accueil / Actualités / FOOTBALL – Le PSG a battu Leipzig : ça sauve les miches mais quelle faiblesse…

FOOTBALL – Le PSG a battu Leipzig : ça sauve les miches mais quelle faiblesse…

Le foot amateur ne reprendra pas avant janvier. Alors pourquoi le PSG est autorisé à jouer tous les mardis soirs ? Un penalty de Neymar et puis plus rien. Un tout tout petit 1-0. Contre Leipzig, les Parisiens ont été très fébriles, comme trop souvent ces derniers temps, mais repartent miraculeusement avec les trois points qui leur permettent de croire encore en la qualification en huitièmes.


Quand Paris s’est incliné en Allemagne il y a trois semaines, ils avaient pourtant montré un visage très positif notamment dans l’entame de match et auraient pu mener 2-0 si Di Maria avait transformé son penalty. Malheureusement, la deuxième période avait été désastreuse, à l’image de Gueye et Kimpembe s’initiant au kick-boxing. Les hommes de la capitale s’étaient alors mis sous pression tout seuls, se contraignant à la victoire ce mardi pour voir encore la Ligue des Champions en février.

Comment le PSG a réussi à disputer une finale européenne il y a 3 mois ? Tout est si bien parti quand après 11 minutes Neymar inscrit un penalty, généreusement offert par l’arbitre pour une faute peu évidente sur Di Maria. Derrière, le néant, rien, nichts… Outre un ciseau de Mbappé qui passe de peu à côté, Leipzig s’est procuré beaucoup plus d’occasions. Sabitzer ou Poulsen peuvent s’en vouloir, les voilà maintenant troisièmes du groupe H, laissant leur destin dans les pieds de leurs adversaires du soir.

On a connu Paris capable de grands matchs en poule. Liverpool, le Real ou le Bayern sont venus s’incliner au Parc à l’automne ces dernières années. Mais hier, qu’ils se sont montrés étonnamment faibles ! Si Olmo marquait dans le temps additionnel, la saison des champions de France aurait été finie dès novembre pour leur vrai objectif. Et ils n’auraient même pas eu la Coupe de la Ligue pour se consoler.

NeyNey et Donatello revenaient de blessure, ils n’étaient pas à 100% et ça s’est ressenti dans les courses, où ils allaient chercher un pressing digne d’une D2 de District un lendemain de biture chez Francis. Leur plus belle action… leur remplacement à la dernière minute. Quand sur le banc, ils ont parfaitement substitué la tribune Auteuil malheureusement au chômage technique pendant encore plusieurs semaines. En 2020, Mbappé c’est 0 but en LDC, Braithwaite en a mis 2 et en un soir s’il vous plaît ! Les hommes mentent, pas les chiffres.

Le match d’hier était une finale et en poule les bleu et rouge s’en sortent souvent. Celui de mercredi prochain le sera tout autant. Sur la pelouse de Manchester United, une victoire assurerait quasiment le passage à l’étape supérieure. Une défaite et le PSG risque de voyager en Europe de l’Est au mois de février.

L'auteur : Antoine Judit

Jetez un coup d'oeil !

Felipe Massa 2/11/22

Les grandes « clims » du sport : Le jour où le Grand Prix du Brésil s’est délocalisé au Pôle Nord (2 novembre 2008)

Montez dans votre DeLorean. Nous vous embarquons dans un espace-temps où Domenech, sélectionneur, balançait des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.