Accueil / A Suivre / FOOTBALL – Belgique-France : Une victoire en Ligue des Nations peut-elle enlever le seum des Belges ?

FOOTBALL – Belgique-France : Une victoire en Ligue des Nations peut-elle enlever le seum des Belges ?

Les Français n’oublieront jamais 2018 et la victoire en Coupe du Monde, les Belges eux doivent toujours avoir en travers de la gorge cette demi-finale perdue en Russie si on en croit la twittosphère. Ce jeudi, c’est enfin la revanche dans une compétition internationale ! La Ligue des Nations est de retour avec ses demies six ans près d’un an après la fin des poules. La compétition des matchs amicaux comme havre de paix ?


Les « champions du Monde de la possession », des drapeaux belges pour remplacer le mot « seum », Vegedream et Umtiti pour casser la démarche, ça aime bien charrier nos voisins du plat pays. À peine on tape french fries sur internet qu’on tombe directement en suggestion sur « Pourquoi French Fries et pas Belgian Fries ? ». Les Américains nous mettent dans la sauce… La rancoeur des frites n’est pas encore finie que celle autour du foot a pris le relais. Le soir d’un 10 juillet 2018 à Saint-Petersbourg, Lloris est infranchissable, Hazard est en furie mais c’est Samuel Umtiti à la 51ème minute qui place une tête croisée que Courtois ne peut détourner. 1-0 et ça restera le résultat final. Pas de golazo de Giroud après la passe magistrale de Mbappé, pas de retour au score non plus pour les Diables Rouges. 

2018

Composition des équipes durant la demi-finale de Coupe du Monde 2018
Banc durant la demi-finale de Coupe du Monde 2018

Un peu plus de trois ans plus tard, la Belgique paraît plus dans la continuité que les Tricolores avec seulement huit nouveaux contre 15 (?!) dans cette liste des 23 de Didier Deschamps. Peut-être de quoi bouleverser ces petits détails qui avaient offert la victoire aux Bleus. Axel Witsel, pour sa 115ème sélection, ne veut pourtant pas penser au passé en abordant ce match d’après ses propos récoltés par L’Équipe.

« Ça va être un bon match. Ce sera assez spécial par rapport à cette demi-finale de Coupe du monde que nous avons perdue en 2018. Mais les joueurs n’ont plus ça en tête. L’objectif est de faire un très bon match contre une grosse nation et de se qualifier pour la finale de dimanche. »

2021

Noms en gras : joueurs absents en 2018

Liste de Dédé pour l’Équipe de France : 

Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Mike Maignan (AC Milan), Benoît Costil (Bordeaux)

Défenseurs : Lucas Digne (Everton), Léo Dubois (Lyon), Lucas Hernandez (Bayern Munich), Presnel Kimpembe (Paris SG), Jules Koundé (Séville), Benjamin Pavard (Bayern Munich), Dayot Upamecano (Bayern Munich), et Raphaël Varane (Manchester United)

Milieux : Mattéo Guendouzi (Marseille), Théo Hernandez (AC Milan), Paul Pogba (Manchester United), Adrien Rabiot (Juventus Turin), Aurélien Tchouaméni (Monaco), et Jordan Veretout (AS Rome)

Attaquants : Wissam Ben Yedder (Monaco), Karim Benzema (Real Madrid), Moussa Diaby (Bayer Leverkussen), Antoine Griezmann (Atlético Madrid), Anthony Martial (Manchester United) et Kylian Mbappé (Paris SG)

Liste de Roberto Martinez pour l’Équipe de Belgique : 

Gardiens : Thibaut Courtois (Real Madrid), Koen Casteels (VfL Wolfsburg), Simon Mignolet (Club Bruges), Matz Sels (RC Strasbourg)

Défenseurs : Toby Alderweireld (Al-Duhail SC), Dedryck Boyata (Hertha Berlin), Timothy Castagne (Leicester), Jason Denayer (Lyon), Thomas Meunier (Borussia Dortmund), Alexis Saelemaekers (AC Milan), Jan Vertonghen (Benfica)

Milieux : Yannick Carrasco (Atlético Madrid), Kevin De Bruyne (Manchester City), Charles De Ketelaere (Club Bruges), Leander Dendoncker (Wolverhampton), Thorgan Hazard (Borussia Dortmund), Axel Witsel (Borussia Dortmund), Youri Tielemans (Leicester), Hans Vanaken (Club Bruges)

Attaquants : Michy Batshuayi (Besiktas), Eden Hazard (Real Madrid), Romelu Lukaku (Chelsea), Dodi Lukebakio (VfL Wolfsburg), Leandro Trossard (Brighton)

Compositions probables :

Composition probable des Diables Rouges
Composition probable des Bleus

La France n’a pas été des plus convaincante sur ses dernières sorties contrairement aux Red Devils. Malgré le renouveau de l’effectif côté frenchy, la compo probable envoie du pâté et la compatibilité des joueurs alignés apparaît comme logique. De l’autre côté, le onze ne sera pas si différent de celui de Saint-Petersbourg et se connaît par coeur. Pour les bookmakers, les hommes de DD sont favoris, sur le terrain ça a plus l’air d’être du kiff kiff. Eden Hazard n’a pas retrouvé son vrai niveau depuis son transfert au Real mais peut toujours avoir ses éclats de génie pendant que Lukaku a passé un cap et le reste de l’effectif est toujours aussi solide. Benzema est dans la forme de sa vie, Mbappé a son talent et son melon, Grizi ne lâchera jamais rien avec la tunique tricolore et même sans Kanté le milieu de terrain pue le foot. C’est pourquoi Deschamps s’attend à un combat comme il a pu le dire en conférence de presse pendant que Roberto Martinez a lui hâte d’affronter les Bleus

Didier Deschamps :

« Ce n’est pas un terme négatif de dire que ça va être un combat. Il y a suffisamment de respect entre Roberto Martinez et moi, et les joueurs, qui jouent pour certains ensemble en club. […] [L’Équipe de Belgique, ndlr] a évolué aussi, ils ont six ou sept joueurs à plus de 100 sélections, qui sont là depuis très longtemps. Elle est considérée comme la meilleure équipe du monde au classement FIFA, ce n’est pas pour rien. »

Roberto Martinez :

« Nous avons vraiment hâte de jouer ce match, car nous allons affronter la France, championne du monde en Russie. C’est une équipe qui va nous rendre la tâche très difficile. Pour nous, il ne s’agit pas d’une revanche, nous voulons continuer à progresser. Nous voulons aller en finale. Et il faudra profiter au maximum de cette grande affiche. » 

Tout est réuni pour nous offrir un match de malade. Une rivalité, des joueurs « fuoriclasse », une compétition comme écrin, aussi bancale qu’elle soit, et une place en finale à aller chercher ! Rendez-vous jeudi à 20h45 sur TF1 pour vivre la revanche et peut-être enlever ce petit goût de seum chez les Belges ! Même si une victoire cette semaine ne leur donnera toujours pas l’étoile manquante sur le maillot. 

Source texte : L’Équipe, franceinfo : sport

L'auteur : Thomas Rodriguez

Thomas Rodriguez, étudiant en e-sport et gaming, rédacteur chef de sportime.fr, très talentueux et surtout humble !

Jetez un coup d'oeil !

Robert Lewandowski POTY

BALLON D’OR – Robert Lewandowski : Et si… le Ballon d’Or 2020 n’avait pas été annulé ?

La cérémonie de remise du Ballon d’Or arrive à grands pas. Pendant que chez France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *